Aller au contenu


Votre corps vous parle t'il comme le mien ?


9 replies to this topic

#1 Olivier

    Administrator

  • Administrateur
  • PipPipPipPip
  • 264 Messages :
  • Sexe:Homme

Posté 23 mai 2008 - 16:26

Bonjour,

aujourd'hui je vais vous parler des rapports que j'entretiens avec mon corps, ou plutot comment mon corps me traduit bien souvent ce que j'ai au fond de moi.

Je suis quelqu'un qui bien souvent a peur d'être malade, autrement dit je suis assez hypocondriaque.

Etant fumeur, j'ai notamment toujours peur d'avoir quelque chose qui se déclenche au niveau ORL, comme un cancer par exemple...

L'angoisse que j'entretiens par rapport à cela est en permanence présente dans mon corps, mais je me suis rendu compte avec le temps que cette angoisse se déplace régulièrement... ca peut paraitre un peu dingue mais je vais vous donner un exemple.

Il m'arrive par moment de me mettre à avoir mal à la gorge, comme une véritable angine, sauf que l'on ne voit rien.. cette douleur peut durer plusieurs jours, voir plusieurs semaines... et d'un seul coup ca va partir, aussi vite que c'était venu !

Par contre, quelques jours de répit plus tard, une nouvelle douleur va apparaitre ailleurs dans la partie ORL ... dans le nez , dans les poumons etc...

J'ai l'impression de transporter en permanence avec moi une douleur irréelle, enfin la douleur est bien réelle, mais une maladie irréelle qui bouge, vit dans mon corps au rythme de mes angoisses.

Cette expérience vous est elle déjà arrivée ?

#2 Ved

    Membre Régulier

  • Membres
  • PipPip
  • 24 Messages :
  • Sexe:Homme
  • Localité:Lorraine

Posté 20 juillet 2008 - 19:05

Bonjour !

En effet ça m'est déjà arrivé, plus ou moins clairement.
Je crois en avoir trouvé la raison avec le temps mais ce qui va suivre, personne n'est forcé d'y croire.

En méditations je ressens parfois certaines choses au niveau des énergies présentes dans notre corps. La peur est une énergie qui créé et qui trouble, la peur expire. Et l'amour inspire. Je ne trouve pas d'autres mots pour expliquer cela.
La peur et l'amour son une dualité parmi tant d'autres (beauté - laideur, visible - invisible etc.).

Je te propose un 'exercice'... Il consiste simplement à accepter ta peur. Ne pas la rejeter, mais l'accepter comme un élément étranger à toi. La peur est un sentiment, essaie de donner tout son sens à ce mot : la peur n'est rien d'autre qu'un sentiment qui émane de ta conscience. Et c'est uniquement par la conscience que tu peux guérir de la peur. Il te faut simplement gagner en conscience.

Alors chaque fois que tu en trouve le temps, prends conscience de l'état dans lequel tu te trouves. La peur créé la maladie et ces petits troubles que tu ressens sont là pour te le crier...
Allonge-toi, allonge toi un moment, le moment le plus long serait le plus efficace. Essaie de te concentrer sur cette peur. Visualise la, donne lui un visage... Que vois tu ? Quoi que ce soit, imagine des mains invisibles et sors toute cette peur de ton ventre ! Il s'agit simplement de sortir ces énergies de ton corps astral. Faire du sport est un moyen qui peut s'avérer très efficace également.

Tu dois te dire que je me contredis : je te demande d'accepter la peur, puis de te visualiser en train de la rejeter de ton corps. Il faut distinguer les deux : accepter sa peur, c'est écarter toute culpabilité vis à vis de celle-ci. Admettre qu'elle est générée et que tu ne peux rien y faire, du moins pas comme ça. La principale source de peur est peut être même ta culpabilité chaque fois que tu sors une cigarette... Écarte la ! Accepte toi comme tu es, pense au mot compassion et engorge ton être de la sensation que te procure ce mot.

Un autre exercice serait vis à vis de cette compassion : tu compatis à ton propre sort, non sans ironie, j'admets qu'il faut beaucoup de détachement et de recul pour y parvenir. Pense aux mots amour, confiance, ces deux mots là sont la clé contre la peur. Ai confiance en la vie. Tu n'es pas en danger. Il n'y a aucun danger, car tu choisis la vie et tu vivras jusqu'à la mort. Chaque être fait ce choix et c'est pour cette raison qu'il peut avoir une confiance totale en tout ce qu'il traverse. Tu n'as rien à craindre d'une quelconque maladie, car tu es une conscience et la maladie n'affecte la conscience qu'avec le consentement de celle-ci.

Si la peur est une énergie qui dévore, la confiance est bien plus puissante. Confiance et compassions sont des enfants de Amour, ce sont des énergies qui comblent le vide créé par la peur.
"Choisis la vie et tu vivras"

Les expressions que j'emploie doivent paraître bizarre, mais je ne peux pas vraiment faire comprendre ces choses par des phrases. Certains mots sont très importants, et porter son attention à ceux ci peut créer des déclics...


J'ai écrit cela de manière peu organisée, si certaines choses semblent floues n'hésite pas à demander des éclaircissements sur mon point de vue :blink:

#3 Olivier

    Administrator

  • Administrateur
  • PipPipPipPip
  • 264 Messages :
  • Sexe:Homme

Posté 21 juillet 2008 - 00:06

je lis ton message et le trouve très réconfortant et porteur d'espoir...

la seule chose qui m'interpelle dans ce que tu écris est que à aucun moment tu ne parles du fait que la peur qui crée ces troubles est totalement inconsciente, belle et bien présente dans ma psyché, mais de manière inconsciente..

souvent, comme je le dis, je ressens des douleurs qui ne sont pas imaginaires du tout, à la gorge, au ventre (source de beaucoup d'énergie je le sais), mais même si consciemment j'admets que ces douleurs sont la traduction d'une peur profonde, je ne la ressens pas cette peur... elle reste totalement inconsciente et même un retranchement sur moi-même ne m'a jamais permis de l'analyser, de la voir et de la comprendre afin de l'accepter et donc de la faire disparaître...

#4 Ved

    Membre Régulier

  • Membres
  • PipPip
  • 24 Messages :
  • Sexe:Homme
  • Localité:Lorraine

Posté 21 juillet 2008 - 00:48

Voir le messageoptimum, le Jul 20 2008, 10:06 PM, dit :

je lis ton message et le trouve très réconfortant et porteur d'espoir...

la seule chose qui m'interpelle dans ce que tu écris est que à aucun moment tu ne parles du fait que la peur qui crée ces troubles est totalement inconsciente, belle et bien présente dans ma psyché, mais de manière inconsciente..

souvent, comme je le dis, je ressens des douleurs qui ne sont pas imaginaires du tout, à la gorge, au ventre (source de beaucoup d'énergie je le sais), mais même si consciemment j'admets que ces douleurs sont la traduction d'une peur profonde, je ne la ressens pas cette peur... elle reste totalement inconsciente et même un retranchement sur moi-même ne m'a jamais permis de l'analyser, de la voir et de la comprendre afin de l'accepter et donc de la faire disparaître...
Bien sûr que la peur est inconsciente ! Toute peur est inconsciente puisqu'elle chacune de nos peur est la cause d'un manque de conscience : peur de l'inconnu, peur du noir, peur de ce qui pourrait arriver...
En fait quand je dis "la peur émane de la conscience", je devrais plutôt dire qu'elle émane de ce qui manque à cette conscience. En disant cela au départ, je ne pensais pas "conscience" mais "mental", en réalité ce n'est pas tellement adapté à quelque chose d'inconscient, tu as raison...


J'avoue que je n'avais jamais pensé à propos d'hypocondrie. Je ne sais pas ce qu'en disent les médecins, quelle en est la cause hypothétique, mais à mes yeux il y a dans cet état une partie du sujet qui se sent impuissant. Il s'agit peut être non pas d'une peur de tomber malade mais plus précisément d'une peur d'être soumis à la fatalité qu'entraîne une maladie incurable... Il ne s'agit non pas de la peur de la mort, mais de la peur d'être confronté à la mort...
Est ce que tu as déjà vécu ce genre d'expérience dans ta vie ? Par exemple, une situation te mettant face à face avec ton propre décès, te laissant le temps d'envisager ce qui pourrait t'arriver... Ou peut être as tu déjà été témoin de ce genre de scène ? Voir une personne confrontée à la mort, l'assister dans ses derniers jours à son chevet tandis qu'elle est gravement malade peut être, quand on n'est pas suffisamment "préparé" psychologiquement, la cause d'un traumatisme débouchant à l'hypocondrie...

je parle beaucoup mais je sais peu de choses, je tente simplement de comprendre avec toi quelles peuvent être les causes des problèmes auxquels tu es confronté.

Citation

elle reste totalement inconsciente et même un retranchement sur moi-même ne m'a jamais permis de l'analyser, de la voir et de la comprendre afin de l'accepter et donc de la faire disparaître...
Lorsque je parle de méditation, je ne pense pas à un quelconque retranchement sur soi même. Au contraire !
Méditer, c'est prendre conscience de son souffle, du battement de son coeur, des pensées qui surgissent. C'est chercher à rendre son "lieu intérieur" pur, serein, en écartant ces pensées et en formant une harmonie. Dis toi que ton corps est UN, et que toi-même tu es UN avec l'UNivers entier. C'est là qu'on tend vers l'opposé du "retranchement" : on se relie à l'énergie universelle.

Cette pratique, en réalité, n'a de lien avec aucune croyance. Je dois t'avouer que je ne m'affirme d'aucune religion, d'aucun dogme, d'aucune secte ! Je forge ma pensée au fur et à mesure des expériences que je vis et je ne trouve pas d'intérêt dans le fait de se limiter aux idées d'une religion en particulier.

Aussi, quand je dis que tu es un avec l'univers entier, je pense à quelque chose de plus spirituel/esotérique que religieux.
Il s'agit d'une croyance en effet, mais d'une croyance qui ne peut pas se transmettre par les mots, que chacun comprend par lui-même pour lui-même. Cette croyance c'est le fait de penser que tout est énergie. Cette énergie est universelle, tout comme le principe qui la définit : dixit wikipedia : "Les termes qui suivent correspondent à des notions plus ou moins proches : Éther, Cinquième Élément, Alkahest, Quintessence, Agent universel, Vierge Céleste, Âme du monde, Acier des Sages, Mercure des Sages, Émeraude des Sages, AZOTH, Mère des formes, Esprit Universel, Substrat Universel, Grand Protée, Grand Agent magique, Orgone, Lucifer ou "le porte-lumière", Akasha (en Inde), Qi (en Chine), Quetzalcoatl chez les Aztèques, Aour (ou Aôr) pour les Qabbalistes, Force (dans la saga Star Wars), etc."

Personnellement, j'ai pris conscience de cette énergie en méditant, en la ressentant.
Désolé d'avoir débordé sur le sujet...

Quoiqu'il en soit, un retranchement n'a rien d'efficace et c'est chose logique.
Si tu cherches à comprendre une peur inconsciente, interroge tes rêves, interroge ton inconscient, interroge ton ange : c'est selon tes propres croyances...

#5 Lyséa

    Membre Régulier

  • Membres
  • PipPip
  • 40 Messages :
  • Sexe:Femme

Posté 18 octobre 2009 - 12:10

Citation

Olivier : la seule chose qui m'interpelle dans ce que tu écris est que à aucun moment tu ne parles du fait que la peur qui crée ces troubles est totalement inconsciente, belle et bien présente dans ma psyché, mais de manière inconsciente..

souvent, comme je le dis, je ressens des douleurs qui ne sont pas imaginaires du tout, à la gorge, au ventre (source de beaucoup d'énergie je le sais), mais même si consciemment j'admets que ces douleurs sont la traduction d'une peur profonde, je ne la ressens pas cette peur... elle reste totalement inconsciente et même un retranchement sur moi-même ne m'a jamais permis de l'analyser, de la voir et de la comprendre afin de l'accepter et donc de la faire disparaître...

Bonjour

Cela ressemble à des troubles psychosomatiques il me semble mais bon je peux me tromper...Il m'arrive aussi d'avoir des malaises de ce type, angoisse et mal dans la poitrine, sensation d'étouffement, migraines, jambes coupées, nausées face à une angoisse...sauf que ma peur, enfin mon angoisse est tout à fait consciente...mais elle se reporte sur mon corps.

Bien à toi Olivier
Lyséa

#6 lily

    Membre Régulier

  • Membres
  • PipPip
  • 21 Messages :

Posté 19 octobre 2009 - 14:51

bonjour,

si vous avez sconscience que vous pouvez vous déclencher des troubles,alors vous devriez pouvoir "renverser la vapeur".

Par contre,il est amusant de constater(par rapport à ma propre expérience) que l'organe touché est souvent lié à des questions précises.

#7 lily

    Membre Régulier

  • Membres
  • PipPip
  • 21 Messages :

Posté 19 octobre 2009 - 14:53

Mais,l'on n'est pas obligé non plus d'utiliser son corps comme réponse,si tenter qu'il existe une réponse.

#8 vio

    Nouveau Membre

  • Membres
  • Pip
  • 5 Messages :

Posté 01 décembre 2009 - 00:12

bonsoir ,c'est assez drôle je suis fumeuse également et j'ai les même pensées que toi que la maladie et aussi sur les douleurs que tu décris maux de gorge ,aux oreilles genre otite et de temps en temps des oppression qui s en vont par miracle la pire c'est l angine comme pour toi as tu trouver le remède a ça ?

#9 sksay

    Membre Régulier

  • Banned
  • PipPip
  • 14 Messages :
  • Sexe:Homme

Posté 22 février 2013 - 09:40

moi aussi, je lis ton message et le trouve très réconfortant et porteur d'espoir.

------------------
Agences voyages francaise vietnam-Croisiere baie d'halong-Agence de voyage Vietnam

#10 psy0002

    Membre Régulier

  • Membres
  • PipPip
  • 39 Messages :

Posté 25 novembre 2014 - 13:07

Bonjour et bienvenue sur notre site Les Psychologues de Paris 19ème. Êtes-vous à la recherche d'un psychologue compétent dans votre arrondissement? Nous sommes un groupe de psychologues, psychothérapeutes, hypnothérapeutes et coaches établis dans le 19ème arrondissement de Paris et nous formons une équipe afin de pouvoir vous aider le mieux possible. Si vous êtes à la recherche d’un(e) psychologue ou psychothérapeute, n’hésitez pas à prendre contact avec l’un de nous.
Pour mieux nous connaître ou pour savoir si un de nos cabinets privés se trouve à proximité de votre domicile, cliquez sur nos noms. Vous serez dirigé vers nos pages personnelles respectives.
www. psychologues-paris19.fr





1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)